Lifestyle

Allergies au pollen : ces trois applications vous aideront à anticiper les pics


l’essentiel
Si vous êtes allergique au pollen, La Dépêche vous dévoile les trois meilleures purposes pour vous aider à passer le printemps et les différents pics de pollinisation qui l’accompagnent. 

Si comme près d’un Français sur quatre vous êtes allergique au pollen, des purposes de prévision des pics peuvent vous faciliter la vie au quotidien. La Dépêche du Midi vous aide en vous décrivant le fonctionnement de trois d’entre elles.

Alertes Pollens

Chaque jour, l’software Alertes Pollens donne une observe sur dix sur le taux de pollen dans l’air. Recommandée par le Réseau nationwide de surveillance aérobiologique (RNSA), elle permet à ses utilisateurs de consulter les alertes polliniques lancées par les ingénieurs du réseau nationwide. Alertes Pollens prodigue également des conseils pour vous permettre de gérer au mieux votre allergie au quotidien ainsi qu’elle vous offre l’accès à des companies associés comme la météo ou la qualité de l’air.

A lire aussi :
Pollen et allergic reactions : la France est en alerte rouge… et ça va durer

Sur l’software, vous pouvez configurer jusqu’à cinq pollens différents (graminées, bouleau, cyprès, aulne, ambroisie…) et entrez cinq départements favoris. Vous pouvez également choisir d’activer la géolocalisation qui permettra à l’software d’afficher automatiquement les alertes présentes dans les départements où vous vous trouvez au second où vous ouvrez Alertes Pollens sur votre téléphone. 

Pollen

Autre software, Pollen a été développée par le service d’informations sur les pollens de l’Université de médecine de Vienne. Ici, une horloge vous indique le risque d’allergie au pollen à chaque heure de la journée avec un indice qui varie de 0 (pas de risque d’allergie) à 4 (risque élevé). C’est grâce au système de la géolocalisation que l’software parvient à connaître votre emplacement.

Autre avantage : Pollen vous offre des prévisions sur les deux prochains jours, toujours en fonction de l’heure de la journée à laquelle vous prévoyez de sortir. Grâce à elle, vous pouvez également connaître les risques encourus dans plusieurs autres villes européennes grâce à une carte du continent européen sur laquelle est indiqué le niveau d’exposition.

A lire aussi :
ENTRETIEN. Comment devient-on allergique au pollen ? Une allergologue décrypte le mécanisme qui touche des hundreds of thousands de Français

Sur cette software, les utilisateurs qui se créent un compte peuvent aussi créer leur propre “journal pollinique”. Celui-ci permet d’enregistrer chaque jour ses sensations et d’avoir ainsi accès à un calcul personnalisé des risques d’allergic reactions adapté à vos symptômes.

Live Pollen 

Développée par la société orléanaise Lify Air, Live Pollen est une software qui vous permet, là aussi, de savoir en temps réel le niveau des pollens présent dans l’air à l’endroit précis où vous vous trouvez grâce à des capteurs installés sur le territoire. Ici, pas de prévisions donc mais des mesures collectées en temps réel qui permettent une mesure plus nice du risque encouru.

A lire aussi :
VRAI OU FAUX. Pollen : porter un masque quand on est allergique, une bonne idée ?

Problème : cette technologie nécessite un nombre essential de capteurs installés pour assurer la fiabilité des données dans tout le territoire. À l’heure actuelle, un peu plus d’une centaine de capteurs seulement ont été mis en place dans l’Hexagone alors que selon son fondateur, pour assurer une utilisation optimale, il faudrait en installer en moyenne 5 dans chaque grande ville. Avec la hausse, d’année en année, du nombre de personnes allergiques au pollen, il ne reste plus qu’à convaincre les collectivités locales de la nécessité d’en généraliser la pratique. Lancée en 2018 et malgré les difficultés rencontrées, Live Pollen comptabilise aujourd’hui plus de 5 000 utilisateurs.

En outre, le website pollen.fr du RNSA vous permet de suivre de manière aisée l’évolution du risque pollinique dans votre région. Département par département, il vous indique le seuil d’alerte par pollen. 



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.