Business

Au Salvador, des révélations sur les liaisons dangereuses du pouvoir et du gang MS-13



La Mara Salvatrucha-13 (MS-13), le gang le plus redouté d’Amérique centrale, a revendiqué auprès du website d’data salvadorien El Faro l’assassinat de 87 personnes entre les 25 et 27 mars derniers. Lors de cette dernière journée, décrite dans le pays comme “la plus violente du siècle”, l’horreur avait culminé au level de remettre en trigger durablement le fragile équilibre sécuritaire acquis depuis deux ans grâce aux négociations entre le gouvernement et le groupe armé, fort de plus de 40 000 membres.

Des enregistrements audio inédits fournis par la MS-13 dévoilent les coulisses des tractations menées par Carlos Marroquín, directeur de l’administration Bukele chargé de la reconstruction du tissu social. Le lien de trigger à effet entre une prétendue “trahison” du président Nayib Bukele et les tueries de mars est confirmé par les informations d’El Faro. Le website rapporte les propos de plusieurs porte-parole du gang qui reprochent aux



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.