Business

Automobile: Le grand blues des concessionnaires



En ce morne après-midi de février, Damien (les prénoms ont été changés), business chez Peugeot à Evry (Essonne), guette le consumer. En deux heures, seules quatre personnes ont poussé la porte. Et toutes se sont dirigées vers le comptoir du chef d’atelier, plutôt que vers le carré des vendeurs. Rien d’étonnant à cela. Avec la pandémie, la fréquentation a nettement diminué dans les concessions. De combien? “Impossible de donner un chiffre précis, puisque les concessionnaires ne comptabilisent pas les entrées”, explique Eric Cerceau, vieux routier de la distribution auto devenu “garagologue” pour les conseiller dans leur conversion au numérique.

Karim espérait recevoir davantage de visiteurs. “Après tout, nous sommes vendredi, jour de RTT”, glisse ce business qui vend des Citroën en Seine-et-Marne. Il a les yeux rivés sur le tableau des objectifs de vente automobile une half conséquente de sa rémunération en dépend.

Depuis juin 2021, la pénurie de semi-conducteurs allonge les délais de livraison et retarde le versement des primes qui s’y attachent”, résume Marc Bruschet, président des concessionnaires de voitures particulières à Mobilians, une organisation qui représente les métiers de la distribution vehicle. L’industrie est dépendante d’une poignée de fournisseurs taïwanais et chinois, qui approvisionnent en priorité les fabricants de smartphones et d’ordinateurs en forte demande depuis la pandémie. Résultat, les voitures sortent des chaînes au compte-goutte. Au second semestre 2021, faute de pièces, la quasi-totalité des constructeurs ont dû fermer au moins partiellement leurs usines. Conséquences: les immatriculations de véhicules neufs sont tombées l’an dernier à leur plus bas niveau en Europe depuis 1986 (11,77 thousands and thousands contre 15 avant la pandémie). C’est pire en France, avec un résultat équivalent à celui de 1975, en baisse d’un quart par rapport à 2019. “En 2020, malgré deux mois de fermeture liée au confinement, il s’est immatriculé davantage de voitures qu’en 2021”, souligne Francis Bartholomé, président de Mobilians. De quoi mettre à bas le ethical des commerciaux.

Perte de rémunération



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.