Lifestyle

Bactérie au lac de La Ramée près de Toulouse : risque grave d’infection pour les chiens


l’essentiel
La cyanobactérie détectée jeudi dernier dans l’eau du lac de la Ramée est nocive pour l’homme, mais potentiellement mortelle pour les chiens. À ce jour, la baignade est toujours interdite et la plage de la base de loisirs reste fermée. 

L’eau de la Ramée reste polluée. Depuis jeudi dernier, la mairie de Tournefeuille interdit la baignade dans les eaux de la base de loisirs, suite à la découverte d’une cyanobactérie. Potentiellement nocive pour l’homme, cette bactérie peut se révéler mortelle pour les chiens. Jouer avec des galets ou des bâtons qui ont été à contact avec une eau contaminée peut être suffisant pour déclencher une infection dans l’animal. En cas de nausées, d’yeux globuleux, de perte d’équilibre ou de tremblement, il ne faut pas hésiter à contacter son vétérinaire. Si possible, en ayant récupéré des éventuelles vomissures.

A lire aussi :
Toulouse : une bactérie décelée dans le lac de La Ramée, la baignade est interdite

Philippe Guerre, professeur en pharmacologie et toxicologie à l’école vétérinaire de Toulouse, alerte sur les dangers liés à une exposition à la cyanobactérie : « Les effets sont variables et apparaissent généralement dans l’heure qui suit l’infection et jusqu’à sept, huit heures après la baignade. Les symptômes peuvent se limiter à des troubles nerveuses ou de digestion (tremblement, convulsions, nausée), mais peuvent aussi être plus graves et atteindre rapidement le cœur et le foie de l’animal. En cas de présence de symptômes, il faut rapidement alerter son vétérinaire. Dans le cas d’une infection aiguë, il est plus compliqué d’intervenir. Si on ne fait rien, l’animal peut succomber sous 24 heures. »

Une alerte constante

Philippe Guerre alerte aussi sur la tendance qu’ont les propriétaires à baisser leur garde : « Les cyanobactéries ne sont pas forcément toxiques. Leur degré de toxicité peut varier d’une année sur l’autre et il ne faut surtout pas se dire que, si l’année dernière on s’est promené avec notre chien et qu’il ne s’est rien passé, on est à l’abri. » D’ailleurs, tous les animaux peuvent être touchés par une infection à la cyanobactérie. Il est donc aussi interdit de consommer des poissons ou autres animaux aquatiques pêchés dans un environnement contaminé.

A lire aussi :
Toulouse : au lac de la Ramée, ils se baignent malgré la bactérie

Rassemblant à des algues microscopiques, la cyanobactérie prolifère en temps de fortes chaleurs. Elle produit un biofilm de couleur vert, brun foncé ou noir sur les cailloux et dans les fonds des lacs et des rivières et peut aussi s’amalgamer jusqu’à former des flocs. Vendredi dernier, la mairie de Tournefeuille a mené une opération de nettoyage de flocs dans l’eau de la plage de la Ramée pour en accélérer la disparition. Des contrôles se poursuivent régulièrement pour suivre l’évolution de la pollution de l’eau.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.