Lifestyle

Béziers : des élèves de première du lycée Jean-Moulin racontent le patrimoine


Des enseignants de l’établissement biterrois ont travaillé en collaboration avec la société archéologique de Béziers sur le patrimoine local de la cité de Riquet.

Ce samedi 11 juin, à l’Hôtel Berger, siège de la Société archéologique de Béziers, les jeunes lycéens du lycée Jean-Moulin ont dévoilé le fruit de leur travail de recherche sur le patrimoine de la cité.

Il s’agissait de quatre panneaux d’affichages comme ceux des musées, relatant l’histoire de certains lieux emblématiques de la ville.

Caserne Du-Guesclin, halle et Usine à gaz

“Nous leur avons imposé les sujets, raconte Jacques Nougaret, sociétaire emblématique. Il y avait tellement de choix dans le patrimoine biterrois ! Ils devaient faire leurs propres recherches sur des bâtiments disparus, ou d’autres qui sont toujours là mais qui ont évolué.” Ont ainsi été sélectionnés la caserne Du-Guesclin, les Halles et même l’Usine à Gaz. “C’est un bâtiment qu’ils fréquentent, qu’ils connaissent bien, mais on les amène à se questionner sur “pourquoi est-il là ?””

Ce travail est le fruit d’une collaboration entre la Société Archéologique et les enseignants du lycée Jean-Moulin. “Je connais Jacques Nougaret depuis longtemps, précise Laurent Galy, enseignant. C’était l’occasion de tisser des liens avec la Société, et de faire sortir les élèves des murs. Il s’agissait aussi de travailler l’orientation professionnelle, de présenter les métiers du patrimoine pour, peut-être, susciter des vocations.” Les élèves sélectionnés étaient en Première. “Les Terminales n’avaient pas assez d’heures de disponible, explique Aurélie Suteau, enseignante. Les Premières ont donc été sollicités en tant que futures Terminale. Il y avait 25 élèves en tout pour des groupes de cinq ou six.”

Deux de ces adolescents, Guilhem et Chrystal, ont donc présenté au nom de leurs camarades le résultat de leurs travaux communs, devant une assemblée présidée par Mgr Jean-Louis Bruguès, président de la Société Archéologique, et dont faisaient partie notamment Michel Moulin adjoint au maire, et Pierre Fournier proviseur du lycée. Ce dernier s’est amusé à noter que “le lycée Jean-Moulin est lui-même un bâtiment emblématique de l’architecte Jean Prouvé, ce qui en fait le monument le plus visité de Béziers”.

C’est à l’intérieur de ses murs que seront prochainement exposés les panneaux des chercheurs en herbe.

La Société Archéologique, fière de cette transmission, espère bien étendre cette collaboration à d’autres lycées.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.