Lifestyle

Canicule et enfants laissés dans des voitures : ampleur, dangerosité, conseils… 3 infos à connaître sur ce fléau


l’essentiel
Chaque été, en pleine vague de chaleur, des enfants sont laissés seuls dans des véhicules en surchauffe. La Dépêche du Midi revient en détail sur ce phénomène et donne des conseils pour éviter le drame. 

C’est un phénomène qui n’en finit pas de se répéter. À chaque vague de chaleur, des faits divers relatant le sort d’enfants livrés à eux-mêmes dans des habitacles de voitures en surchauffe. Ce jeudi 16 juin encore, à Rethel (Ardennes), une mère de famille a laissé un bébé de quatre mois dans un véhicule sur le parking d’un supermarché, par 38°C : “La voiture était fermée à clé, avec les clés à l’intérieur”, explique même le service départemental d’incendie et de secours des Ardennes. Les vitres du véhicule ont dû être brisées pour venir en aide à l’enfant, qui s’en est finalement tiré sain et sauf. 

A lire aussi :
VIDÉO. Canicule : aussi chaud à Toulouse qu’à Dubaï, les températures vont être extrêmes cet après-midi et samedi

Ampleur du phénomène, dangerosité, conseils pratiques… La Dépêche du Midi fait le point. 

Un phénomène répandu

En France, difficile de chiffrer le phénomène. Interrogé, le Ministère de l’Intérieur affirme ne tenir aucune donnée à ce sujet. Aux États-Unis, où ces drames sont aussi courants, les statistiques sont plus précises : une étude publiée il y a deux ans par la Société canadienne de pédiatrie affirme que “37 enfants meurent d’hyperthermie à l’intérieur de véhicules garés chaque année aux États-Unis”. Dans ce pays, en période de chaleur, un enfant meurt tous les dix jours de ce phénomène. Dans la plupart des cas, l’enfant a été oublié dans l’habitacle du véhicule (55% des cas). 

Ce type de comportement est à ce point répandu qu’en 2009, le “syndrome du bébé oublié” a été théorisé par la communauté scientifique, à l’instar de Françoise Petitot : “À dire la vérité, on ne sait pas très bien si ce “syndrome” est celui du bébé à qui est arrivée une telle mésaventure, ou celui du parent envahi par ses propres soucis, pris dans sa routine quotidienne, ou aux prises avec un vœu d’abandon inconscient”, écrit la chercheuse.

Une température exponentielle dans l’habitacle

En période de chaleur, la température augmente très rapidement dans les habitacles de voitures. S’il fait “seulement” 26°C à l’extérieur, le mercure peut grimper jusqu’à 50°C à l’intérieur du véhicule en seulement une heure. Et contrairement à ce que l’on pense, laisser une vitre légèrement entrouverte ne permet pas de ralentir le phénomène. 

Face à cette hausse constante de la température, les enfants sont extrêmement fragiles. Leur température corporelle grimpe 3 à 5 fois plus vite que celle d’un adulte. Dans une voiture en surchauffe, un enfant peut souffrir de sérieuses blessures au cerveau et aux reins en seulement 15 minutes. Quand le corps atteint une température de 40°C, les organes ne fonctionnent plus. À 41,6°C, la mort est quasi inéluctable pour un enfant. 

Des conseils de bon sens

Évidemment, il est totalement exclu de laisser un enfant sans surveillance dans une voiture, même pour une courte durée, et quelle que soit la météo, mais surtout si la température extérieure est élevée. En 2021 à Tours, un couple a écopé de six mois de prison avec sursis et à 1 000 € d’amende pour avoir laissé leurs enfants de 3 et 5 ans enfermés dans leur véhicule garé en plein soleil, pendant qu’ils faisaient des courses. Des policiers alertés par des passants les avaient libérés après deux heures en pleine chaleur, ils s’en étaient heureusement sortis vivants mais mal en point comme le précise Ouest France.

Il est également conseillé de verrouiller constamment les portières de votre véhicule quand vous l’avez garé, afin d’éviter qu’un enfant ne pénètre dans l’habitacle en votre absence et s’y enferme. Ne laissez pas non plus les clés à l’intérieur du véhicule. 

Si vous apercevez un enfant seul dans un véhicule en surchauffe, “la consigne est d’appeler immédiatement les secours : les pompiers au 18 ou le Samu au 15, indique le Ministère de l’Intérieur. “Sortez-le le plus rapidement possible du véhicule. Vous pouvez briser une vitre de la voiture si la situation le nécessite et que vous pensez que l’enfant laissé seul dans la voiture présente les signes d’un coup de chaleur”, poursuit le site de l’Intérieur. “La loi vous protège”.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.