Business

Ces langues étrangères qui font un carton chez les recruteurs



Entre trois à six mois en externe et seulement une vingtaine de candidatures. Chez Pictures, entreprise de vêtements durables spécialisée dans les sports d’hiver et le sportwear basée à Clermont-Ferrand, recruter une assistante d’administration des ventes et une assistante service après-vente qui maîtrisent l’allemand pour pouvoir travailler avec des distributeurs germanophones n’a pas été de tout repos. Mais le jeu en valait la chandelle. Cela “apporte une vraie qualité de service et une fidélisation de nos partenaires commerciaux”, affirme Aurélie Faye, directrice des ressources humaines de la marque française. Leur chiffre d’affaires du 2e trimestre 2021 au 2e trimestre 2022 en Allemagne représente 5 millions d’euros, soit 15 % du chiffre d’affaire total en export.  

200 euro brut de plus par mois, sur le bulletin de salaire

En brut, cette compétence en plus sur le CV représente 200 euros de plus par mois sur le bulletin de salaire des deux salariées. Assistant export, assistant achat, chargée d’administration des ventes, assistant service après-vente dans des entreprises françaises qui exportent ou qui achètent leurs matières premières à l’étranger… Pour ces postes, la maîtrise des langues est primordiale. La mondialisation impose évidemment une maîtrise de l’anglais. C’est la langue internationale la plus parlée au niveau commercial, indispensable pour faire fructifier une affaire, rappelle Aurélie Mesclier-Fouré. Ancienne assistante d’achat et chargée d’administration des ventes clermontoise reconvertie en formatrice indépendante d’anglais et d’allemand, elle a créé son organisme de formation “A to language” en 2017.

Compte personnel de formation: 15% des demandes de formation en langues étrangères

Et historiquement, les Français ne sont pas les meilleurs en anglais, même s’ils progressent. Education First, leader mondial de la formation linguistique, classait la France 31e sur 112 en 2021 avec la mention “Bonne maîtrise”, quand elle était 29e sur 72 en 2016, avec la mention “Maîtrise moyenne”. Ce qui pose le plus de problèmes c’est l’expression orale et écrite, précise Aurélie Mesclier-Fouré. Ses clients: des étudiants en école de commerce ou en université comme les ingénieurs de demain, par exemple, des apprentis ou encore des adultes en organisme de reconversion professionnelle dans le domaine du numérique. 

Lire aussiLes jeunes diplômés de grandes écoles font de nouveau carton plein auprès des recruteurs

Une fois sur le marché du travail, les salariés semblent vouloir rattraper ce retard. Parmi les offres du Compte personnel de formation, qui permet aux salariés d’acheter des heures de formation en échange de leurs heures travaillées né en 2015, celles de l’apprentissage des langues cartonnent. Notamment chez les cadres et les professions intermédiaires. Les demandes de formation en langues étrangères représentaient 14,5% de la demande en 2020 contre 17,5% de la demande en 2021 et déjà 13% en 2022, pour une part totale des demandes de 15,8% depuis la création du compte de formation en 2015, indique le dispositif. 

 

 

En tête des demandes: l’anglais (91,2%), devant l’espagnol (4%), l’italien (1,9%) et l’allemand (1,3%). “L’anglais reste vraiment la langue la plus plébiscitée, de la part des recruteurs et des demandeurs de formation”, constate le directeur de la formation Laurent Durain, directeur de la formation professionnelle et des compétences. Mêmes tendances chez Babbel, plateforme d’apprentissage des langues en ligne créée en 2007, sur laquelle l’anglais arrive en tête des demandes (56,1%), suivi également de l’espagnol (16%), de l’italien (9,8%) et l’allemand (5,3%). 

Lire aussiQuelle utilité d’enseigner l’anglais au primaire?

L’anglais, l’allemand et le mandarin

Fin avril 2022, la plateforme de cours de langue Preply analysait quant à elle plus de 1,5 million d’offres d’emploi sur le moteur de recherche d’emploi Adzuna, présent en France et dans seize pays étrangers (Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Brésil, Canada, Etats-Unis…). Résultat des courses: l’anglais, l’allemand et le mandarin seraient les langues les plus souvent demandées par les entreprises françaises.

Cela coïncide avec les principaux partenaires économiques de la France, analysent les professeurs de Preply. Premiers pays importateurs de l’Hexagone: l’Allemagne (14 % des échanges en 2020), la Chine et l’Italie. “Le recrutement n’a plus de frontières”, explique le cabinet de recrutement iCIMS: “De plus en plus d’entreprises vont chercher les compétences là où elles se trouvent, notamment pour certaines compétences pour lesquelles il y a une pénurie, comme chez les développeurs. iCIMS a par exemple ouvert un Lab en Inde. Il n’est donc pas étonnant de retrouver des langues comme l’hindi dans les recherches”, confie Amandine Reitz, responsable des ressources humaines chez iCIMS.

Lire aussiMastères spécialisés, Masters of science, Executive masters… Ces formations pour booster son expertise

Et côté rémunération?

Avec le japonais et l’italien, l’hindi fait partie des langues qui permettraient d’obtenir les plus hauts salaires en moyenne selon PreplyCe sont des langues moins souvent demandées, mais qui semblent être les plus lucratives, avec des salaires annuels moyens de plus de 90.000 euros. En effet, il est plus difficile en France de trouver une personne qualifiée pour parler couramment le japonais que l’anglais, et c’est ce qui rend les japonophones et les hindiphones si précieux aux yeux des employeurs”, avance Daniele Saccardi. La maîtrise de l’allemand est particulièrement demandée, et également très bien rémunérée par les entreprises françaises, qui proposent un salaire de 80.000 euros brut, selon le porte-parole de la plateforme Preply.

D’une manière générale, le marché du travail étant actuellement extrêmement compétitif avec des candidats qui ont, pour beaucoup, un haut niveau d’études, il faut souvent trouver un moyen de se démarquer. C’est là que la maîtrise d’une langue étrangère peut faire toute la différence, même si elle n’est pas explicitement demandée par les recruteurs.  



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.