Lifestyle

Chasseur immobilier: bien tirer parti de ses conseils



De plus en plus d’acheteurs immobiliers ont recours aux services de spécialistes afin de s’assurer de faire le bon choix, et de s’épargner les démarches les plus fastidieuses. Ainsi, un chasseur immobilier peut s’occuper de la recherche du bien immobilier idéal, des visites du logement, et de la négociation du prix d’achat. Cet expert peut également se charger de vous mettre en contact avec d’autres professionnels, si jamais vous avez besoin de réaliser des travaux dans le logement par exemple. Explorons ce que vous pouvez faire de votre côté pour tirer au mieux parti des conseils de votre conseiller.

Réalisez en amont le cahier des charges, et la demande de crédit

Pour commencer, il est essentiel de bien définir le cahier des charges, dans le cadre de la prestation de service qui sera réalisée par le chasseur immobilier. Réfléchissez en amont aux attraits et qualités du logement que vous jugez indispensables, et assurez-vous de disposer du budget financier pour mener votre projet d’acquisition à son terme. 

Dans votre cahier des charges, veillez à distinguer les critères obligatoires de ceux qui sont seulement optionnels. Si le chasseur immobilier connaît exactement ce que vous cherchez, ce professionnel sera plus efficace et plus rapide dans la recherche des biens. Si vous avez déjà visité des biens que vous avez rejetés pour diverses raisons, indiquez-les avec vos impressions les concernant, afin d’affiner la sélection des logements.

Pour que votre conseiller immobilier ait une idée assez précise de votre budget, il faut lui fournir des données concernant votre apport personnel, votre capacité d’endettement, et les plafonds que vous refusez de dépasser. Dans le même ordre d’idées, si vous faites appel à un emprunt immobilier pour l’achat du bien, il est important d’obtenir un accord de principe de votre banque au préalable, pour que le chasseur immobilier puisse négocier le prix du logement, en ayant tous les chiffres en sa possession et en faisant valoir auprès des vendeurs que vous disposez bien des moyens pour conclure la transaction.

À savoir: Si vous n’avez pas encore d’accord de principe, le chasseur immobilier peut vous mettre en contact avec un courtier partenaire, pour améliorer vos capacités de financement.

Saisissez au plus vite les opportunités qui se présentent

Pour bénéficier des meilleures opportunités qui se présentent sur le marché, en cohérence avec les critères définis dans votre cahier des charges, la réactivité et la disponibilité sont primordiales. L’immobilier est une activité bouillonnante, et le secteur a connu en 2020 des records de transactions jamais connus auparavant. En l’espace de quelques jours, et même de quelques heures, une affaire en or peut partir chez d’autres acquéreurs!

Il est donc important de rester en contact étroit avec le chasseur immobilier, et de réagir rapidement au moment où des biens correspondant à vos souhaits vous sont proposés. Si vous patientez trop longtemps pour donner votre accord à une offre d’achat, ou lors de la validation des conditions de vente, le risque est élevé de voir une vraie opportunité d’investissement vous filer entre les doigts par inattention…

À ce titre, de nos jours, la plupart des chasseurs immobiliers emploient les derniers outils technologiques pour favoriser la communication. Certains vont même jusqu’à proposer leur propre appli mobile pour rester en contact permanent, et vous permettre de superviser le projet d’acquisition, notamment au moment de la recherche des biens.

Établissez une relation de confiance avec le chasseur immobilier

Lors de la négociation du prix d’achat du bien immobilier, faites équipe avec votre conseiller immobilier. Le chasseur vous indiquera la stratégie à suivre sur la base de son expertise, en estimant la fourchette de prix acceptable vis-à-vis des tarifs habituellement pratiqués dans le secteur concerné, ainsi que les éventuels points faibles du logement à mettre en avant (dans le but bien entendu d’obtenir un rabais) durant l’argumentation. 

Parmi ses missions, il pourra aussi être amené à enquêter sur le contexte et les intentions du vendeur. Le propriétaire est-il pressé de se débarrasser de son bien? Le logement a-t-il été mis en vente il y a déjà plusieurs mois? Y a-t-il d’autres acquéreurs intéressés? Autant d’informations précieuses qui s’avéreront utiles, dans le cadre de la négociation, pour faire des économies et rentabiliser davantage encore votre investissement…

Et surtout: n’oubliez pas que votre chasseur immobilier (si vous l’avez bien choisi) est un expert du domaine. Si ce dernier vous indique que le logement est une bonne affaire, du point de vue des prix du marché, il n’y a pas de raison de douter. L’important est plutôt de vérifier que le cahier des charges attaché au contrat a été bien rempli, et que l’ensemble de vos critères obligatoires sont satisfaits, dans la mesure du possible.

(Par la rédaction de l’agence hREF)



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.