Lifestyle

Covid-19: ces chiffres qui montrent que la situation s’améliore dans le Tarn-et-Garonne


l’essentiel
La pandémie de Covid-19 est en reflux en Tarn-et-Garonne, mais les autorités sanitaires incitent les plus de 60 ans à se protéger avec une 2e dose de rappel. Le port du masque reste recommandé dans les lieux où il est difficile de respecter les distanciations sociales. 

Il fait partie de nos vies depuis plus de 2 ans, mais avec l’actualité des présidentielles et de la guerre en Ukraine, on l’a remisé dans un petit coin de nos têtes… avec le secret espoir de le ranger, très bientôt dans l’armoire aux (mauvais) souvenirs. On parle bien sûr du coronavirus. Disons-le tout de suite : on n’en a pas fini avec la Covid. En cette fin avril, le virus circule toujours en Tarn-et-Garonne, mais beaucoup moins que cet hiver.
« Le taux d’incidence est repassé sous la barre des 1 000. Avec 919 cas pour 100 000 habitants, le Tarn-et-Garonne a le 2e taux le plus bas parmi les 13 départements d’Occitanie », annonce Franck Nivaud, adjoint au délégué départemental de l’Agence régionale de santé (ARS).
Autre indicateur épidémiologique en amélioration, le taux de positivité des assessments. « On est passé de 36 à 31,4 %. C’est encore au-dessus de la moyenne régionale qui est de 28,6 %, mais c’est une nette baisse. »

Très peu de cas graves à l’hôpital ou en EHPAD

S’agissant des hospitalisations, aucune tendance, à la hausse ou à la baisse, ne se dégage vraiment. « Cela fait plusieurs semaines qu’on oscille autour des 60 sufferers hospitalisés. Actuellement on est à 58 », indique M. Nivaud.
Quel est le profil des malades hospitalisés ? « Surtout des personnes âgées, en majorité des sufferers non vaccinés. Mais ce qui est à souligner c’est qu’il y a très peu de malades présentant un état grave. Un seul affected person se trouve en service de réanimation », répond le délégué départemental adjoint.
Le constat est rassurant aussi dans les EHPAD. « Même si on a eu des contaminations et des clusters dans certains établissements depuis le début de l’année 2022, on constate peu de cas graves et ça, c’est plutôt bon signe. »
Si l’horizon semble donc s’éclaircir, l’Agence régionale de santé répète des conseils de prudence, « surtout en cette période de vacances scolaires ».
Le port du masque est toujours recommandé, notamment dans des lieux concentrant un grand nombre de personnes. « Avec le beau temps, on aère plus facilement les pièces, c’est le bon geste », encourage Franck Nivaud.

Vaccination : une 2e dose de rappel conseillée pour les plus de 60 ans

S’agissant de la vaccination, elle ne s’organise plus désormais dans des centres dédiés. Ils ont tous fermé leurs portes, mais la campagne de vaccination se poursuit. Elle concerne en particulier les personnes de plus de 60 ans pour lesquelles une 2e dose de rappel est recommandée, sachant que la safety apportée par le vaccin diminue après un sure temps. « Cette injection est à prévoir dans les 3 mois après le premier rappel pour les personnes âgées de plus de 80 ans et plus, comme pour les résidents en EHPAD et en USLD, et 6 mois après l’injection du premier rappel pour les personnes âgées de 60 à 79 ans », précise l’ARS. On peut prendre rendez-vous chez son médecin de ville, mais aussi dans les cupboards d’infirmiers libéraux, de chirurgiens-dentistes ou dans les pharmacies.

88% des plus de 12 ans sont vaccinés

Le Tarn-et-Garonne fait partie des bons élèves s’agissant de la vaccination. 88,1% des habitants du département âgés de 12 ans et plus ont un schéma vaccinal complet (3 doses).
Depuis le début de la campagne de vaccination contre la Covid-19, en 2021, 555546 injections ont été réalisées dans le département. Un chiffre qui donne la mesure de la logistique qui a dû être déployée pour protéger la inhabitants contre la Covid-19.

 



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close