Business

Covid-19 : la Chine pourrait imposer des confinements jusqu’à 2023



La Chine continuera probablement à imposer de stricts confinements jusqu’en 2023, a estimé jeudi l’ambassadeur américain dans le pays, avertissant que la stratégie zéro Covid de Pékin était néfaste pour le commerce. “Ma théorie est que l’on verra probablement (la stratégie) zéro Covid se poursuivre jusqu’au début 2023”, a estimé l’ambassadeur Nicholas Burns auprès du cercle de réflexion Brookings Institution.

Les confinements perturbent encore davantage les chaînes d’approvisionnement déjà en souffrance et conduisent les entreprises étrangères à différer d’éventuels nouveaux investissements. “C’est un marché trop important pour que les pays le quittent, donc nous ne voyons pas beaucoup d’entreprises le quitter complètement”, a-t-il dit lors d’une intervention par vidéo depuis Pékin.

Beaucoup d’hésitation chez les investisseurs

Mais de ses conversations avec des femmes et hommes d’affaires américains, l’ambassadeur retient qu'”il y a beaucoup d’hésitation à investir dans de futures obligations avant qu’ils ne voient tout ceci se terminer”. Un quart des entreprises américaines à Shanghai réduisent leurs investissements dans cette métropole considérée comme la capitale économique chinoise, et la quasi-totalité s’attend à une baisse de leurs recettes cette année, selon une étude publiée mercredi par la Chambre de commerce américaine (AmCham) de la ville.

La Chine est la dernière grande économie mondiale à maintenir une stratégie zéro Covid, qui repose sur le placement en quarantaine des personnes testées positives, des confinement ciblés ou encore des tests PCR obligatoires.

La semaine dernière, le Fonds monétaire international avait abaissé ses projections de croissance économique mondiale à 3,6%. L’institution internationale mettait en cause la guerre en Ukraine, mais aussi le ralentissement de l’économie chinoise consécutif à la politique de zéro-Covid menée par Pékin. La mise sous cloche de plusieurs grandes métropoles chinoises, notamment Shanghai, a eu pour effet de fragiliser l’économie, pénaliser la production, limiter la consommation et perturber lourdement les chaînes d’approvisionnement à l’échelle de la planète.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.