Lifestyle

Covid-19 : où peut-on se faire vacciner avec Novavax en France ?


l’essentiel
Disponible dans plusieurs centres de vaccination et hôpitaux français, le vaccin américain Novavax présenterait une efficacité de 90% après deux injections. En Occitanie, 42 000 doses ont été commandées. 

Désormais disponible en France métropolitaine, le vaccin américain Novavax, sans ARN messager, est le cinquième à être autorisé dans l’hexagone après Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen. Surtout distribué en Outre-mer après le feu vert de la Haute Autorité de Santé le 14 janvier dernier, Novavax est disponible dans plusieurs centres de vaccination en France métropolitaine. Mais où doit-on se rendre pour trouver sa dose ? 

A lire aussi :
APPEL A TEMOIGNAGES. Covid-19 : l’arrivée du vaccin Novavax va-t-elle vous convaincre de vous faire vacciner ? Racontez-nous

Avec une commande de 6,4 hundreds of thousands de doses, dont 3,2 ont déjà été livrées, la France fait le inventory de Novavax. En ville, il suffit qu’un professionnel de santé le commande pour qu’il soit disponible.

L’Occitanie aurait déjà commandé près de 42 000 doses et il est potential de recevoir une injection à Toulouse, Foix, Carcassone, Muret, Labège, Perpignan, Castres, Albi, Narbonne ou encore Figeac, dans les différents hôpitaux et centres de vaccination d’après l’URPS d’Occitanie

Où trouver sa dose Novavax en France ? 

Comme l’avait précisé la Direction générale de la Santé (DGS) en mars dernier, “le vaccin sera proposé dans un premier temps en centres de vaccination (au moins un centre de vaccination par département), en métropole et dans les DROM (départements et régions d’outre-mer)”.

Aujourd’hui, à l’instar de l’Occitanie, de nombreux centres possèdent Novavax et sont aptes à l’administrer. L’URPS résume sur son website la liste des centres dont les doses sont déjà arrivées et dont l’administration est assurée. De son côté, l’URPS Occitanie invite “l’ensemble de ces centres à mettre des doses à disposition des professionnels de santé libéraux”. 

Qui peut recevoir une injection ? 

La DGS précise que l’injection est ouverte “en primo-vaccination pour toutes les personnes de 18 ans et plus, qui en font explicitement la demande”, en rappelant tout de même “qu’il convient de privilégier les vaccins à ARN messager”. 

A lire aussi :
Covid-19 : ce que l’on sait du vaccin de Novavax, qui devrait arriver en février en France

Comme pour ses prédécesseurs, l’administration se fait en deux doses, espacées de 21 jours. L’URPS affirme que ce vaccin “présente une efficacité de 90% après 2 doses avec un très bon profil de tolérance”.



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close