Business

éclairage, température… Que va changer le plan de sobriété énergétique ?


“Rentrer collectivement dans une logique de sobriété”.  Tel est le nouveau mantra d’Emmanuel Macron, selon son interview du 14 juillet durant laquelle il a expliqué que l’État mettait en place un plan de sobriété énergétique pour palier aux éventuelles pénuries liées à la guerre russo-ukrainienne.

Comme le souligne Le Parisien un communiqué du lundi 18 juillet 2022, les plus grandes enseignes de la distribution française récapitulent diverses mesures à prendre pour limiter la consommation d’énergie de leurs points de vente. Éclairage, températures, activité nocturne… Qu’est-ce que ce nouveau plan contient, au juste ? On fait le point sur les éléments à retenir dans notre diaporama ci-dessous. 

Plan de sobriété énergétique : quelles sont les enseignes concernées ?

À l’origine de ce plan de sobriété, la fédération Perifem, qui représente “70% du Top 50 des enseignes de la distribution physique (alimentaire et commerce spécialisé) et les 4 leaders des centres commerciaux, 200 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 25.000 magasins, 400 centres commerciaux, 70 millions m² de surface commerciale”, selon son site web.

Afin d’agir sur les sujets énergétiques et environnementaux, mais aussi “d evant le risque de pénuries d’approvisionnement électrique annoncées par le gouvernement pour cet hiver”, des mesures communes seront prises dans les plus grands supermarchés français. Sont notamment concernées les enseignes E.Leclerc, Carrefour, Intermarché, Auchan, Système U, Casino, Lidl, Franprix, Monoprix et Picard. 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.