Business

EDF : la nationalisation, première étape vers son dépeçage?



Le top départ pour la renationalisation d’EDF a été donné. Le gouvernement a annoncé, ce mardi 19 juillet, son plan pour que l’Etat acquiert les 16% restants du capital de l’électricien. Lors de sa déclaration de politique générale, le 6 juillet dernier, Elisabeth Borne avait brièvement abordé la question. Celle-ci n’avait suscité aucun débat. La nationalisation d’EDF, voilà un des rares sujets qui, du Rassemblement national à la Nouvelle union populaire écologique et sociale, ne provoque pas de remous dans les rangs de l’Assemblée nationale. Pourquoi cette unanimité pour la nationalisation? Parce qu’il n’y a pas d’autres solutions. EDF va être dans le rouge cette année et sa dette pourrait atteindre 65 milliards d’euros. “Le groupe pourrait ne pas passer l’année”, avertissait il y a quelques semaines Philippe Page Le Merour, secrétaire du Comité social et économique central (CSEC). Pour éviter ce destin funeste, il fallait que l’Etat reprenne la main.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.