Lifestyle

En matière de sucres, pire qu’un Coca-Cola… les compotes en poche pour enfants !


(ETX Daily Up) – C’est un must-have dans tous les sacs à langer des parents qui paraît aussi pratique que bénéfique pour la santé des petits. Et pourtant, les compotes conditionnées dans des poches à presser ne seraient pas inoffensives pour leurs petites quenottes, au point même que les dentistes britanniques alertent sur leur proportion ahurissante en sucres. Et ce n’est pas le seul problème…

A la fraise, à la pomme ou à l’abricot… Il faut avouer que les compotes conditionnées dans des poches sur lesquelles il suffit d’appuyer pour faire goûter un bambin sont ultra pratiques quand on part en vadrouille. Et puisqu’il s’agit d’un snacking aux fruits, on a tendance à considérer cette offre comme recommandable aux enfants. Pourtant, the British Dental Association (BDA) a épluché la composition de 109 produits du genre, tous conçus pour des petits âgés de moins de douze mois, pour se rendre compte combien ces compotes étaient riches en sucres. Dans les faits, plus d’un quart contenait même davantage de sucres qu’une canette de Coca-Cola, quand on compare le même volume. Aussi, les deux tiers des poches dépassaient les cinq grammes de sucres pour 100 ml.

Pour 40% d’échantillons, ces compotes en poche étaient pourtant bien marketés comme un produit convenant aux enfants à partir de quatre mois. L’Organisation Mondiale de la Santé recommande d’ailleurs de ne donner ce genre de produit alimentaire qu’à partir de six mois.

Selon la BDA, il ne faut pas se laisser séduire par des allégations publicitaires mettant en valeur la mention “sans sucres ajoutés” ou “à haute teneur en fibres”. D’après les dentistes britanniques, le marketing opéré autour de ces produits laisse entendre, à tort, qu’il s’agit de produits sains.

Et pourtant, c’est loin d’être le cas surtout quand on les consomme directement en suçant l’embout de la poche – alors même que la raison d’être de ce packaging est justement d’appliquer la bouche sur le petit tuyau pour ne plus avoir besoin de cuillère… En fait, en gardant l’embout en plastique entre les dents, on abîme l’émail et l’on facilite l’apparition de caries.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.