Lifestyle

Escale à Sète : “L’Armée du Chalut”, une sacrée pêche aux chansons


Ces chanteurs et musiciens venus du Ponant (Atlantique et Manche) sont des fidèles du rassemblement sétois.

Il y avait de l’ambiance et des accents venus de l’Ouest, du côté du quai de la République, ce mercredi 13, en fin d’après-midi. L’Armée du Chalut se produisait sur le podium Atlantique-Manche. Ils sont une dizaine de matelots-chanteurs-animateurs confirmés, mais aussi collecteurs de centaines de chansons de gens de mer (mais pas seulement) transmises oralement auprès des anciens. Certaines sont vieilles de 300 ou 400 ans. Elles invitent à gigoter tout en perpétuant tout un patrimoine de poésie populaire.

Un programme chargé

Michel Colleu, l’un des piliers de cette formation, et ses collègues, proposent plusieurs formules scéniques, notamment “la casquette du marin velu”, dont se coiffe chacun(e) avant de chanter, sur des textes remplis de sous-entendus coquins ou plutôt salés, comme “La Taderi Tadera” entonnée par Pascal Servain alias Gromor. C’était le cas ce mercredi. Côté musique, ils s’y entendent aussi : accordéon, concertina, clarinette, violon, vielle à roue… 

On retrouvera l’Armée du Chalut (qui comprend aussi le duo des Dames de Nage et Vincent Brussel) à de nombreuses reprises, au moins deux fois par jour, durant Escale à Sète. Que ce soit sur ce podium, au village du quai du Maroc, sur les quais ou sur la grande scène de la Criée. Autant de plaisirs dispensés dans la bonne humeur par ces formidables pêcheurs de chansons.



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close