Business

gare à l’augmentation à venir des loyers !


Au dernier pointage, l’inflation mesurée sur 12 mois glissants, en France, est en effet identique à l’inflation mesurée, toujours en France, en… 1985. 

Ceux qui s’en souviennent, comme moi, se rappelleront des étiquettes de prix superposées. En soulevant l’étiquette du dessus, on voyait de combien le produit avait augmenté. Tout augmente, plus ou moins vite, plus ou moins fort, plus ou moins ostensiblement. Ce qui peut créer de mauvaises surprises quand on ne s’y attend pas.

 

Les loyers ne peuvent augmenter qu’une fois par an

C’est le cas des loyers. La loi n’autorise à les augmenter qu’une fois par an, à la date anniversaire du contrat de bail. Le dernier indice de référence publié par l’INSEE, l’institut de la statistique, a augmenté de 2,48%. Cela ne signifie pas que les loyers augmenteront mécaniquement de 2,48%, mais cet indice servira de base au calcul des nouveaux loyers dont je vous fais grâce ici, c’est un peu compliqué.

Bien entendu, cette info concerne aussi bien les locataires, qui doivent s’attendre à une hausse de leur loyer, que les bailleurs qui ont le droit d’augmenter les loyers mais n’y sont pas obligés.

Des mesures pour contrer l’inflation

Pour contenir l’inflation, certains proposent un blocage des loyers, en proposant cependant une compensation fiscale, afin de ne pas trop léser les propriétaires. 

Pour mémoire, les différentes mesures anti-inflation adoptées par le gouvernement depuis six mois ont déjà coûté plus de 30 milliards au funds de l’État…

Retrouvez le podcast ici

 





Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close