Lifestyle

INTERVIEW. Journée mondiale Parkinson à Castelsarrasin: “L’activité physique est primordiale”


l’essentiel
À l’event de la journée mondiale de parkinson, France Parkinson 82 a organisé une journée de conférences et d’animation pour sensibiliser le public. Marie-Nuria Falguières, déléguée départementale de l’affiliation fait le level sur cette maladie. Interview.

James Parkinson, né le 11 avril, a été le premier à décrire les symptômes de la paralysie tremblante, renommée plus tard Parkinson. Lundi 11 avril, le comité France Parkinson du Tarn-et-Garonne organisait, à Castelsarrasin, une après-midi de sensibilisation pour la journée mondiale du parkinson. Marie-Nuria Falguières, déléguée départementale de l’affiliation répond à nos questions sur cette maladie longtemps restée tabou.

Pouvez-vous rappeler ce qu’est la maladie de Parkinson ?

On parle souvent d’alzheimer mais pas assez de Parkinson. Cette maladie est encore trop peu connue, c’est une destruction des neurones dopaminergiques. Ce sont celles qui produisent la dopamine qui est l’hormone du mouvement. La seule answer pour traiter la maladie est un traitement à base de dopamine. Elle ne peut pas être stoppée mais l’activité physique, faite intensément, permet d’éviter le recroquevillement, travaille l’équilibre du corps et la coordination.

Quels sont les symptômes?

Les symptômes de cette maladie sont le tremblement, la lenteur et la raideur, ce sont les signes moteurs les plus importants. Ensuite, il y a les non-moteurs, qui sont des signes viscéraux, par exemple, la constipation, le manque de sommeil et surtout de focus et de coordination. C’est une maladie neurologique chronique et évolutive qui impacte lourdement la vie personnelle et sociale des sufferers.

Comment se passe le diagnostic?

Cette maladie est détectée soit par un signe clinique évident soit par le tremblement d’un bras et/ou d’une most important, soit parce que les gens sont ralentis ou encore, parce qu’ils sont raides. Il n’y a pas de exams qui détectent parkinson comme certaines maladies infectieuses ou parasitaires. Dans le cas où l’on hésite sur l’origine de la pathologie, on fait un datscan (scanner avec un marqueur spécifique) qui montre les lésions du cerveau, la destruction des neurones dopaminergiques au niveau du cerveau. Mais en principe, le affected person qui arrive avec un visage figé ou qui est fortement ralenti, le diagnostic est évident. Ce sont essentiellement des tremblements exclusivement de repos.

Peut-on en guérir?

On peut arrêter les symptômes mais pas la maladie. Nous ne connaissons pas toutes les causes. Les pesticides en sont une, d’ailleurs, c’est une maladie professionnelle chez les agriculteurs. Il y a aussi tous les solvants dans les usines de plastiques et de chimie lourde. Les boxeurs souffrent également de parkinson. Il y a ten % d’hérédité. Habituellement on peut la contracter entre 58 et 65 ans mais 8 % de parkinsoniens l’attrapent aux alentours de 40 ans.

Comment l’affiliation épaule-t-elle les malades ?

France Parkinson accueille et soutient les malades et leurs proches en leur expliquant la maladie, les traitements et les aides, dynamise la recherche et sensibilise l’opinion. Reconnue d’utilité publique en 1988, elle compte 10 mille adhérents, 70 comités locaux, 450 bénévoles. 200 000 personnes sont atteintes de Parkinson. Nous voulons faire connaître la maladie et récupérer quelques fonds pour aider la recherche. À half les traitements médicaux ou chirurgicaux, l’activité physique est primordiale. Nos adhérents bénéficient de tango argentin, de gymnastique douce et de chorale. Le chant est très necessary, elle vient en complément de l’orthophonie, pour aider les gens à articuler, déglutir et à ne pas faire de fausses routes. Depuis quelques années, la mairie de Montauban nous prête une salle, tous les jeudis nous organisons de 14 h à 15 h chorale et de 15 h à 16 h gymnastique douce. Le mardi de 14 h à 15 h nous proposons du tango argentin.

Pourquoi vous être engagé dans cette affiliation ?

Je me suis engagée pour soutenir un ami, parkinsonien lui-même, qui avait pris l’affiliation en most important. Il m’avait demandé de l’aider sur le plan médical puisqu’il était photographe. Je faisais les articles médicaux et puis il a vu certaines de ses connaissances devenir plus ou moins handicapé. Il a eu peur de ce futur et m’a dit : “Si tu veux, occupe-toi de ça parce que quand je vois ceux qui ont une canne, ça me gêne beaucoup”, il s’est retiré et j’ai pris la suite.


Des animations pour la journée Mondiale du Parkinson

Forte de ses 450 bénévoles, l’affiliation a pour objectif d’accueillir et soutenir les sufferers et leurs proches en leur expliquant la maladie, les traitements et les aides. À l’event de cette journée mondiale, France Parkinson sensibilise le public à cette maladie encore trop peu connue au travers de plusieurs activités. 140 personnes étaient présentes de 14 h 30 à 18 h 30 à l’espace Descazeaux à Castelsarrasin où conférences, démonstrations et chants étaient présentés.

Les traitements médicaux et la chirurgie sont très importants pour aider les malades mais il ne faut pas oublier l’activité physique. Faite de manière intense, elle permet d’éviter le recroquevillement, fait travailler l’équilibre du corps et la coordination. La journée s’est terminée en écoutant quelques chansons interprétées par la chorale de France parkinson autour d’un lunch et d’une tombola.
 



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close