Lifestyle

La brigade canicule veille sur les habitants isolés de Limoux


l’essentiel
Avec le classement du département en vigilance jaune canicule, le service Médiation de la Ville a repris sa mission de prévention auprès des usagers. Visites à domicile et rondes à vélo dans la commune, les agents ne ménagent pas leurs efforts, aux heures les plus chaudes.

À 13 h 30, en cette mi-juillet, le thermomètre affiche 38 °C à l’ombre. Pourtant, si les activités sportives sont déconseillées par ces fortes chaleurs, Florence Gaxieu et son apprenti, Kévin, enfourchent leur vélo. Tous deux font partie du service Médiation de Limoux. Et si habituellement ils circulent dans la ville pour veiller au ramassage des ordures ou indiquer les consignes à respecter en trottinette électrique, la vigilance jaune canicule en vigueur dans l’Aude leur donne une nouvelle casquette. Celle de “brigade canicule”.

“Nous travaillons sur le terrain, indique Florence Gaxieu. Nous sortons aux heures les plus chaudes de la journée pour voir si les gens appliquent les bons gestes”. À savoir rester autant que possible dans un endroit frais, boire régulièrement de l’eau, ne pas s’exposer au soleil… La responsable du service Médiation et ses collègues sont particulièrement attentifs aux personnes âgées et isolées. En plein centre-ville, le duo croise deux Limouxines, assises à l’ombre. “Nous sommes allées faire les courses à Leclerc, raconte l’une d’elles. On pensait qu’en y allant tranquille sur le retour ça irait, mais avec cette chaleur… C’est du feu”. Avec un ton très doux et prévenant, Florence Gaxieu leur conseille à l’avenir de partir tôt le matin “à la fraîche”. “Une fois il a même fallu qu’on ramène un monsieur chez lui, il était sorti en plein cagnard sans eau”, raconte-t-elle.

La brigade canicule profite également de cette ronde pour rendre visite à certains particuliers, à leur domicile. “Ce sont des personnes, souvent assez âgées, qui sont isolées soit parce que leur famille vit loin soit parce qu’elles n’en ont pas, explique Christine Danjou, responsable de l’espace Colette-Lagoutte où se trouve le service Médiation. Ce sont des gens que l’on contacte régulièrement, mais là on accroît la vigilance avec la canicule”.

Juliette, 88 ans, fait partie de ceux-là. En robe à fleurs légère, elle entrouvre la porte de son petit appartement, le temps de rassurer Florence Gaxieu et Kévin. “Le fait qu’ils passent, ça me fait de la visite. Je me sens un peu moins seule”, confie-t-elle en assurant à la brigade qu’elle reste bien au frais. Un peu plus loin, le service Médiation sonne à la porte d’une habituée, dont ils sont sans nouvelles depuis deux jours. Pas de réponse. La responsable Médiation appelle une des aides ménagères : “En général on fait le tour des voisins, des aides ménagères et des infirmières pour voir s’ils ont des nouvelles. Après tout, ces personnes pourraient très bien être en vacances”.

Au total, le registre des personnes isolées à contacter sur Limoux comprend une cinquantaine de noms. Tous font l’objet d’un suivi régulier, intensifié pendant la canicule. Il est toujours possible de s’y inscrire en contactant la mairie.

Un service multitâche

Canicule ou pas, les personnes inscrites sur le registre savent qu’ils peuvent compter sur Florence Gaxieu et son équipe. À l’opposé du centre-ville, dans une maison bien entretenue, Pierrette, 80 ans, raconte ses dernières chutes à la responsable du service médiation. Après l’avoir taquinée sur les talons que la coquette octogénaire s’obstine à porter, Florence Gaxieu lui propose de l’aider à monter un dossier pour une présence verte. “On est vraiment à l’écoute de leurs moindres besoins, précise-t-elle. Notre rôle c’est de faire remonter les problèmes des Limouxins aux autorités.”

Et ce même dans la rue. Signaler des dysfonctionnements comme des trous sur la voirie, apaiser des conflits de voisinage, prévenir les conflits, … le service Médiation a l’œil partout pour “veiller à ce que chacun puisse vivre paisiblement, dans le respect de tous”. Un agent supplémentaire devrait d’ailleurs rejoindre le service à partir du 1er août prochain.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.