Business

La Marine nationale porte un nouveau coup aux trafics de drogues dans les Caraïbes


Nouveau coup porté aux trafics de stupéfiants par la Marine nationale. Le 24 mai 2022, lors d’une patrouille de surveillance maritime conduite par la frégate de surveillance (FS) Germinal, une embarcation suspecte rapide de kind lancha (Go-fast ou hors bord) a été repérée à l’ouest de la Martinique. À l’approche de l’hélicoptère embarqué sur la frégate, un Panther, les occupants de l’embarcation – sept Vénézueliens – ont rejeté des ballots à la mer avant de stopper leur embarcation. Neuf ballots ont pu être récupérés par le Germinal et se sont révélés être remplis de hashish. Soit au complete 560 kg de hashish. Dès le lendemain, cette saisie ainsi que l’embarcation et les sept mis en trigger ont été remis à l’antenne Caraïbes de l’workplace antistupéfiants (OFAST).

https://twitter.com/i/standing/1530444812746473475

Cette opération a été conduite sous la route du préfet de la Martinique, délégué du gouvernement pour l’motion de l’État en mer, et du commandant de la zone maritime des Antilles.

16 tonnes de stupéfiants saisis en 2022

Cette nouvelle saisie représente une perte “de plus d’un million d’euros pour une marchandise qui était probablement destinée aux consommateurs antillais”, estime un communiqué du ministère des Armées publié samedi. Cette troisième saisie de l’année porte le bilan des forces armées aux Antilles en 2022 à une tonne de hashish et près de 700 kg de cocaïne. Ce bilan complète la saisie menée deux jours plus tôt par le Task group Jeanne d’Arc dans le golfe de Guinée de près de 2 tonnes de cocaïne. Depuis le 1er janvier 2022, la Marine nationale a saisi plus de 16 tonnes de produits stupéfiants.