Business

L’application de rencontre Tinder bientôt exclue du Google Play Store ?



La guerre est déclarée entre Google et Match Group, qui détient Tinder et Meetic. Si le géant américain obtient gain de cause, il pourrait bannir Tinder (et les applications de rencontre du groupe) de son Play Store. Selon Google, la société refuserait de payer la commission sur les microtransactions sur son service de distribution numérique, rapporte Presse Citron, jeudi 14 juillet. Ainsi, Match Group n’honorerait pas l’accord conclu il y a quelques semaines.

“Cela lui donnerait une position avantageuse par rapport aux autres développeurs qui le font. De plus, la maison-mère de Tinder réduirait son partenariat avec Google à des frais de service alors que ses outils et sa plateforme lui auraient permis de prospérer au cours des dernières années”, précise le site. Or, ce n’est pas la première fois que les deux entreprises s’opposent. La maison-mère de Tinder avait tiré la première en accusant Google d’abuser de sa position dominante dans la distribution d’applications.


À LIRE AUSSI

Apple fait la chasse aux logiciels espions

Match Group propose sa propre solution de paiement

En septembre 2020, Google a imposé sa solution de paiement afin d’empocher des commissions – 30 % des revenus générés par chaque transaction – jugées exorbitantes, rappelle Presse Citron. Et ce, alors que le groupe leader dans les applications de rencontre propose sa propre solution de paiement à ses utilisateurs. Il risquait alors déjà l’expulsion du Play Store. En mai dernier, Google et Match Group parvenaient à trouver un terrain d’entente : les applications de rencontre du groupe pouvaient rester sur le Play Store en utilisant leur propre système de paiement, mais à condition que le système de facturation de Google soit une alternative pour les utilisateurs.


À LIRE AUSSI

Gafam : l’UE entérine de nouvelles règles pour réguler les activités des géants du numérique



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.