Business

Le Canada et le Mexique se préparent à aider les Américaines empêchées d’avorter



Depuis la publication d’un doc de travail de la Cour suprême américaine prévoyant l’annulation de l’arrêt Roe vs Wade, les associations d’accès à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) de différents pays s’organisent. Car si les juges reviennent sur la décision de 1973 qui avait légalisé l’avortement aux États-Unis, notice le Guardian, “de nombreuses Américaines pourraient être obligées de voyager au Canada ou au Mexique, pour y avorter”.

“Dans les années qui ont précédé la légalisation de l’avortement par la Cour suprême du Canada, en 1988, il était courant que les Canadiennes se rendent aux États-Unis pour une IVG”, rappelle le quotidien britannique. Or, les autorités en sont bien conscientes, cette logique risque de s’inverser complètement. Dans cette optique, la ministre de la Famille canadienne a “assuré que les personnes de nationalité améri



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close