Business

le Liverpool FC au “septième ciel” à Paris ?



Envahies par une marée rouge, les rues de Paris. Débarqués d’Angleterre en avion, en prepare et même… en bateau à moteur (faute de vol), des dizaines de milliers de supporters des Reds de Liverpool sont présents dans la capitale française ce samedi 28 mai pour assister à la finale de la Ligue des champions de soccer, organisée au Stade de France (Saint-Denis). Dans l’enceinte sportive, pour certains. Mais surtout à la terrasse des bars et au cœur de la fan zone” mise en place pour les accueillir dans l’est parisien – la légende écossaise du membership Kenny Dalglish y a fait une apparition dans l’après-midi devant une foule en délire.

“Vendredi, plusieurs milliers de fans étaient déjà arrivés, relate le Liverpool Echo. Ils ont chanté à la gloire du club et des joueurs jusqu’à la tombée de la nuit, y compris au pied de la célèbre Tour Eiffel.” Et qu’importe si l’avenue des Champs-Élysées et ses abords sont interdits aux supporters : rien ne pourra gâcher la fête. Ni empêcher les Liverpudliens d’espérer accéder au “septième ciel”, comme le titre le principal journal de la ville, trois ans après la sixième couronne européenne obtenue face à Tottenham (2-0).

Mais cette fois, l’adversaire est d’un tout autre calibre. Sur la route de Jürgen Klopp et de ses joueurs se dresse le grand Real Madrid, vainqueur de la compétition à quatre reprises au cours de la décennie écoulée – treize fois au complete, un report absolu. L’affiche de cette édition 2022 a d’ailleurs un goût de revanche : en 2018, les Espagnols avaient défait les Anglais 3-1 en finale, à Kiev.

“Liverpool est favori contrairement à la dernière confrontation, veut croire le Liverpool Echo. La clé résidera dans la capacité de notre défenseur Virgil van Dijk à neutraliser Karim Benzema”, la star française du Real Madrid. “Il faudra aussi faire preuve de vigilance jusqu’au bout, puisque les Madrilènes ont marqué 40 % de leurs buts après la 76e minute de jeu en Ligue des Champions cette saison. Mais dans le même temps, Liverpool concède très peu de buts en fin de match.” À Saint-Denis, Mohamed Salah et les siens ont l’event d’écrire une nouvelle web page d’histoire de ce mythique membership du Nord-Ouest de l’Angleterre, poussés par des followers survoltés au stade et en dehors. “Ce soir, prédit le journal local, il y aura le feu du coup d’envoi au coup de sifflet final.”



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.