Lifestyle

Les enfants végétariens sont en aussi bonne santé que les autres, confirme une étude


(ETX Daily Up) – Selon une étude canadienne, les enfants végétariens et végétaliens ne présentent pas plus de carence alimentaire ou de retard de croissance que leurs autres petits camarades amateurs de viande. Attention toutefois à ne pas oublier de compenser pour prévenir l’insuffisance pondérale, préviennent les auteurs de la recherche.

Une alimentation végétarienne ou végane est-elle bonne ou mauvaise pour la santé des enfants ? Une query sur de nombreuses lèvres depuis quelques années, mais autour de laquelle un consensus scientifique begin à se former. En effet, plusieurs études ont décrété que non, il n’existe pas de preuve formelle de carences chez les enfants végétariens, comparés à ceux qui mangent de la viande.

Un postulat confirmé par une récente étude publiée dans la revue Pediatrics. Réalisée au Canada par des chercheurs de l’hôpital St. Michael à Toronto, la recherche a porté sur 8907 enfants, âgés de six mois à huit ans et suivis pendant environ trois ans et demi.

Au début de l’étude, 248 de ces enfants étaient végétariens, 25 d’entre eux étaient végétaliens et 338 ont déclaré avoir suivi un régime végétarien sur une période plus ou moins longue, entre l’âge de six mois et huit ans.

Pour évaluer l’état de santé de ces enfants, les chercheurs ont procédé à des analyses sanguines pour détecter la présence d’éventuelles carences en zinc, en fer ou en vitamines D (la vitamine B12 n’a pas été incluse dans l’étude). Ils ont également réalisé des mesures de la taille et de l’indice de masse corporelle, afin de surveiller l’évolution de croissance des enfants participant à l’étude.

Les résultats sont sans équivoque : “aucune association n’a été identifiée entre les régimes végétariens et non végétariens”, affirment les chercheurs. En clair, les enfants végétariens ou végétaliens ne présentaient pas de carences significatives, comparés aux autres.

Seul petit bémol : l’étude be aware “une faible association entre le régime végétarien et une taille moyenne inférieure”. Les enfants végétariens ou végétaliens seraient donc légèrement plus maigres. “Cela souligne la nécessité de planifier soigneusement l’alimentation des enfants en insuffisance pondérale lorsqu’on envisage un régime végétarien”, préviennent les auteurs des travaux.

Cette étude s’ajoute à la liste des preuves qu’un régime dénué de viande ou de produits d’origine animale, lorsque celui-ci est bien équilibré, est sans hazard pour le bon fonctionnement de l’organisme. D’autres recherches, réalisées chez des adultes, suggèrent même que les personnes végétariennes ou végétaliennes seraient en meilleure santé.



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close