Business

les internautes inquiets au sujet des ondes


En circulation depuis 2015, les compteurs Linky ont désormais remplacé les anciennes générations de compteurs à aiguille dans la plupart des domiciles des français. Cependant ils sont encore loin de faire l’unanimité et de nombreux particuliers contestent toujours le déploiement de ce boîtier électrique d’Enedis.

En effet, ils sont nombreux à estimer que les compteurs Linky représentent à la fois une atteinte à leur vie privée mais aussi un hazard pour leur santé. C’est pourquoi depuis le début des installations, de nombreux citoyens militent. En mars 2022, certains se sont réunis en un collectif pour porter plainte contre Enedis dans l’espoir de ne pas être forcés de subir l’set up de ce boîtier dans leur domicile.

Compteur Linky : les ondes mises en trigger

L’une des principales préoccupations des anti-Linky est l’utilisation d’ondes pour envoyer les données des utilisateurs. Or selon eux, ces ondes représentent un hazard pour l’homme. Certains ont même capturé des clichés censés prouver que le compteur Linky émettait des ondes particulièrement dangereuses pour les êtres vivants.

C’est notamment le cas de cet internaute qui a dévoilé cette photograph en affirmant que le compteur d’Enedis était responsable de la mort des végétaux.

Face à ces accusations, Enedis a tenu à rassurer les consommateurs. France 3 Bourgogne Franche-Comté rapporte que la société a expliqué que les ondes n’étaient pas assez puissantes pour “blesser” les êtres humains. “C’est une technologie fiable, utilisée depuis 50 ans par des millions de personnes dans le monde”, a ainsi fait valoir la filiale d’EDF.

Et elle d’insister : “le champ électrique de Linky est identique à celui de l’ancien compteur, soit entre 0,25 V/m et 2 V/m. Selon l’Agence nationale des fréquences (ANFR), il se situe largement en dessous de la limite réglementaire (87V/m).”



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close