Business

Littérature. “Le Journal d’Anne Frank”, un livre toujours majeur 75 ans après



Le Journal d’Anne Frank, vendu à 30 millions d’exemplaires à travers le monde depuis sa première publication, en 1947, après la Seconde Guerre mondiale, demeure un ouvrage symbole de l’Holocauste. La jeune fille est depuis trois-quarts de siècle le visage et la voix du peuple juif persécuté.

Le journal de l’adolescente « reste l’un des plus émouvants sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi », souligne son éditeur français de toujours. Calmann-Lévy* fut le premier éditeur au monde à traduire le livre, en 1950, trois ans après qu’Otto Frank, le père d’Anne, a publié aux Pays-Bas une première version du journal de sa fille, déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen où elle est morte du typhus, en 1945.

« Un symbole universel…



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.