Business

Marseille: EDF devant la justice pour dégagement de polluants



L’exercice est pour le moins particulier pour la cour du tribunal correctionnel de Marseille. Ce lundi 2 mai, elle viewers un procès dans lequel EDF comparait pour “rejet en eau salée de substance nuisible pour le maintien ou la consommation de la faune ou de la flore”. Une infraction au code de l’environnement. Face à l’industriel, le groupement d’intérêt public pour la réhabilitation de l’étang de Berre (Gipreb) et le comité régional des pêches maritimes de PACA demandent des préjudices à titre économiques et écologiques.

“En juillet, le phénomène de malaïgue était déjà installé”

L’affaire remonte à l’été 2018. Cette année-là, l’étang de Berre connaît un necessary épisode dit de “malaïgue”, ou mauvaises eaux, en occitan. Ce phénomène se caractérisant par un manque d’oxygène dans le milieu a notamment induit la mortalité de nombreuses espèces. La totalité des palourdes ont par exemple été décimées. Mais quelle est la trigger de cet événement? Sans shock, pour EDF, ce phénomène est complètement indépendant des rejets de sa centrale, qui cet été-là, furent pourtant exceptionnels. “Les premières mortalités sont intervenues avant les rejets exceptionnels. En juillet, le phénomène de malaïgue était déjà installé”, défend Hervé Guillot, directeur EDF hydro Méditerranée.



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close