Business

Pourquoi Charal se lance dans les boîtes de conserve



Charal ose la preserve. Leader de la viande de bœuf en France, la marque, filiale du groupe Bigard, incontournable des rayons boucherie (12,1% de components de marché en quantity) et surgelés (14,3%) et présent dans les frigos et congélateurs d’un consommateur sur deux, half désormais à l’assaut de leurs placards. En lançant une gamme de 11 références autour du boeuf au rayon épicerie salée, savant mélange d’effiloché –idéal en tartines pour l’apéritif- de plats cuisinés en bocal en verre accentuant un côté premium et d’aiguillettes et paleron en preserve, jouant sur l’imaginaire de la boîte en métal. On appréciera particulièrement le visuel des aiguillettes, clin d’œil aux iconiques boîtes de sardine.

Lire aussiComment Charal tente de résister alors que les Français mangent moins de viande

Et pour trigger. Si le rayon reste ultra-dominé par les conserves de légumes, le poisson y vole la vedette à la viande. “L’épicerie pèse 19% des produits de grande consommation, ce n’est pas neutre, rappelle Stéphanie Berard-Gest, directrice marketing de Charal. Et les conserves de viande ne comptent que pour 1% du rayon.” Une voie royale que la marque n’allait pas laisser passer. D’autant que plus de 9 consommateurs sur 10 passent par ce rayon en faisant leurs programs. De quoi apporter une forte visibilité aux bocaux et boîtes estampillés “La Conserverie Charal”.



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close