Business

qu’a annoncé le président de la République ?


Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est un vrai budget. En 2024, la France accueillera les Jeux Olympiques de Paris et un certain nombre de franciliens s’inquiètent déjà de ce que cela pourrait représenter le moment venu. Les Parisiennes et les Parisiens devront-ils participer au financement des chantiers engagés pour aménager la capitale et rendre possible une telle aventure ? Pas d’après le président de la République, informe Capital sur son site, qui s’est récemment exprimé à ce propos. A l’occasion d’une “réunion de chantier”, pensée pour permettre de le dialogue sur tous les dossiers relatifs à l’événement et mettre en avant la participation de l’Etat, Emmanuel Macron a annoncé comment il entendait financer le projet.

En somme, le chef de l’Etat s’est engagé à ne pas créer d’impôt exceptionnel “Jeux Olympiques”. “Les jeux doivent financer les Jeux”, a-t-il ainsi déclaré devant les micros de L’Équipe, à qui il a accordé un entretien dans lequel il a détaillé sa stratégie.

Jeux Olympiques : c’est quoi la billetterie populaire promise par Emmanuel Macron ?

Dans les faits, le président de la République a ainsi annoncé la mise en place d’une “billetterie populaire”, explique Capital : il s’agit, pour l’Etat, d’acquérir un certain nombre des billets prévus à la vente (400 000, environ, sur les 10 millions qui devraient être commercialisés pour les Jeux Olympiques et les 3,4 millions qui le seront pour les Jeux Paralympiques). Ces places seront ensuite distribuées gratuitement à un certain nombre de Françaises et de Français : les fonctionnaires des catégories B et C qui auraient pu participer à l’organisation des jeux, mais aussi des personnes en situation de handicap, leurs aidants, des jeunes et scolaires (“surtout les moins de 16 ans”) ou les bénévoles qui ont contribué aux jeux.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.