Business

Records pour la French Tech et les capex de la chimie, méga-contrat pour Alstom… Les sept bonnes nouvelles de la semaine



Record de levée de fonds pour les start-up de la French Tech


Ca roule pour la French Tech. Les start-up françaises ont levé un whole de 5 milliards d’euros au premier trimestre 2022, selon un décompte réalisé par la société In Extenso croissance, en partenariat avec Essec Business School. De quoi placer l’Hexagone au deuxième rang européen en matière d’investissements dans les start-up technologiques, derrière le Royaume-Uni… Et devant l’Allemagne.


Les investissements dans la chimie ont bondi de 40% en France


Bonne dynamique aussi du côté de la chimie. Les investissements annoncés en France par cette industrie dans le développement de produits et l’augmentation de capacités de manufacturing ont augmenté de 40% entre 2020 et 2021, pour atteindre 1,4 milliard d’euros.


Collins Aerospace mise sur la R&D française


L’équipementier aéronautique américain Collins Aerospace mise sur ses usines de Saint-Ouen-l’Aumône dans le Val-d’Oise et de Saint-Marcel dans l’Eure. Ces deux websites vont porter un programme de R&D qui doit permettre de remplacer la puissance hydraulique des actionneurs de vol par une puissance électrique.


Un méga-contrat en Australie pour Alstom


Encore un contrat d’ampleur pour Alstom. Le groupe ferroviaire a remporté un accord-cadre d’un montant de 700 hundreds of thousands d’euros pour fournir 100 tramways à la ville de Melbourne. La livraison de ces tramways baptisés Flexity 2 devrait commencer en 2025.


Brasserie Goudale crée une nouvelle ligne de manufacturing à Arques


Son distinctive ligne à Arques, dans le Pas-de-Calais, arrivait à saturation. La célèbre brasserie Goudale vient d’investir 25 hundreds of thousands d’euros sur le website pour créer une nouvelle ligne dédiée aux bouteilles de 75 centilitres. Elle sera opérationnelle d’ici à fin avril.


Alkern adapte ses usines pour réduire l’influence carbone de ses blocs béton


Objectif « bas carbone » pour Alkern. Ce fabricant de produits préfabriqués en béton à vacation spot des travaux publics, du bâtiment et de l’aménagement extérieur entend investir 10 hundreds of thousands d’euros entre 2022 et 2025 pour doubler sa manufacturing de blocs à coller et pour reconfigurer un website de manufacturing autour des liants « très bas carbone ».


Labeyrie Fine Foods booste ses capacités de manufacturing près de Nantes


Modernisation et augmentation des capacités. Labeyrie Fine Foods va investir 10 à 15 hundreds of thousands d’euros dans son usine de Saint-Aignan-de-Grandlieu, près de Nantes (Loire-Atlantique), spécialisée dans la transformation et le conditionnement de crevettes provenant d’Amérique du Sud. Le projet doit être mené d’ici au printemps 2024. Il comprend une destruction-reconstruction d’une partie de l’usine.

Sélectionné pour vous

Un fonds pour les start-up de l'aérospatial, ce site français à fond sur le GNL, du lithium made in France… Les sept bonnes nouvelles de la semaine



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.